Réseau mondial des divulgateurs de l'Arbaïn

l'Imâm Al-Mahdi
Réseau mondial des divulgateurs de l'Arbaïn
پیوندهای روزانه

۸ مطلب با موضوع «Messages du mois de Ramadân» ثبت شده است





  • Ansar Almahdi

Message numéro 7 de Ramadâ


O Dieu! Donne-nous la bénédiction divine grâce à la fête Fitr (fête de la rupture du jeûne) par le respect de l’Imâm Al-Mahdi (Que Dieu hâte la joie de sa venue), à qui Tu as rendu le jeûne obligatoire, on en a aussi été soumis; par le respect de la Révélation du Coran au cœur de l’Imâm attendu et de veiller dans la Nuit du Décret, on a été tenu de mettre le Coran sur nos têtes (un rite de la Nuit du Décret) et de prendre la veille dans la Nuit du Décret pour qu’on s’assimile à l’Hôte de ce festin. Maintenant, c’est la fête Fitr (la fête de la rupture du jeûne) et on veut s’assimiler vraiment à l’Hôte. Donc on prie plusieurs fois : 1- On T’exige toutes les bontés que Tu as données aux saints immaculés et à notre Maître (l’Imâm Al-Mahdi) jusqu’à ce qu’on s’assimile à Lui. 2- Sauve-nous de tous les maux que Tu en as sauvé notre Maître (Que Dieu hâte la joie de sa venue) afin que la distance entre nous et l’Imâm caché se diminue. 3-On Te réclame les meilleurs désirs de Tes serviteurs vertueux pour que nos demandes se rassemblent à ceux de notre Maître. 4- Comme Tes serviteurs sincères, on se réfugie à Toi de tout ce qui est en dehors de Toi pour qu’on soit avec eux dans le même abri. O Mon Seigneur ! Comme, dans ce mois, Tu nous as donné le bonheur de quitter l’égoïsme et de se rapprocher à l’Imâm Al-Mahdi (Que Dieu hâte la joie de sa venue), offre-nous Ton bienfait dans la fête Fitr et donne-nous le bonheur de la Parousie de l’Imâm Al-Mahdi (Que Dieu hâte la joie de sa venue).

  • Ansar Almahdi

Message numéro 6 de Ramadân 


Se rapprocher de Dieu dans le festin du Ramadân: 

La perfection réelle appartient seulement à Dieu et grâce à sa Miséricorde, on peut acquérir peu à peu la perfection et se rapprocher de Lui, surtout dans le mois béni de Ramadan. Dieu nous a invité de veiller la Nuit de Décret, de mettre le Coran sur nos têtes (qui est l’un des rites de la Nuit du Décret), de lire la prière Jowšan-é Kabir (prière qui contient mille Attributs divins et préserve contre le feu et l’Enfer celui qui la récite), pour qu’on puisse se rapprocher de Lui par recourir à Lui et aux Noms et Attributs divins, dans la Nuit du Décret où l’Imâm Al-Mahdi (Que Dieu hâte la joie de sa venue) nous accueille. Que signifie être proche de Dieu? Comment on peut le trouver? 

1- En effet, on ne peut jamais connaître Dieu mais on peut seulement essayer de le comprendre et de s’approcher à Lui. 2- On peut se rapprocher de Lui et de Noms et Attributs divins par nos actes (par les bonnes habitudes morales, par la prière et aussi par contrôler l’âme commandante (qui incite au mal). Dans le festin du mois béni de Ramadan, Dieu accueille bien ses invités, grâce à la descente annuelle des versets du Coran au cœur de l’Imâm Al-Mahdi (Que Dieu hâte la joie de sa venue) et on se trouve reconnaissant de Lui; c’est pourquoi il faut qu’on se rappelle toujours de Lui. Mais généralement, les invités de ce festin s’occupent d’eux-mêmes et ils ne comprennent pas cette grâce cachée de Dieu et enfin ils ne peuvent pas bien profiter de ce festin. Dans ces derniers jours du mois béni de ramadan, il vaut mieux qu’on implore le secours de Dieu et qu’on recoure sincèrement (l’obéissance de Dieu doit être la raison principale de recourir) à l’Imâm Al-Mahdi (Que Dieu hâte la joie de sa venue) et à l’Imâm Hossein (le salut soit sur lui), qui est la porte de la Miséricorde de ce mois, et ensuite on doit prendre les distances du monde matériel, quitter les passions charnelles et les attraits animaux grâce à la pureté qu’on a obtenue de la Nuit du Décret et essayer de se rapprocher de Lui de sorte qu’Il nous invite toujours et par ce moyen on pourra préparer le terrain pour la parousie de l’Imâm caché (Que Dieu hâte la joie de sa venue) si Dieu le veut.

  • Ansar Almahdi

Message numéro 5 de Ramadân


La meilleure réception de Dieu: 

«Toute chose périt sauf sa face». (Le récit/88) / « [Seul] est éternel Lui ton Seigneur, Maître de gloire et munificence». (Le Tout Miséricordieux/27) 

Imâm Sâdegh (le salut soit sur lui) a dit: «Nous sommes la face de Dieu». (Manâgheb, vol.3, p. 272) Imâm Sadjjâd (le salut soit sur lui) a dit: « Nous sommes la face de Dieu à laquelle les gens font appel ». (Le commentaire Ghomi, vol.2, p. 345) En ce moment, Imâm Al-Mahdi (Que Dieu hâte la joie de sa venue) est l’Hôte du festin de Dieu et il nous accueille avec le Coran. Si nos actes, nos prières et nos demandes sont terrestres et proviennent des besoins insignifiants, ils seront mortels mais s’ils se forment à la base de l’amitié de l’Imâm Al-Mahdi (Que Dieu hâte la joie de sa venue), ils seront immortels et permanents grâce à l’existence de la face de Dieu (douzième Imâm) et on sera soumis à sa volonté. Mais comment? Quand on agit à l’époque de l’occultation du douzième Imâm d’une façon comme si on était au temps de la parousie, donc à la suite, on offrira tout ce qu’on a au Maître du Temps et on oubliera notre existence de sorte que même la respiration soit pour lui et on ne veut plus s’occuper de nous-mêmes, aussi pour l’acte de contrition. De plus, grâce à la connaissance donnée par Dieu on s’absorbe en lui (l’Imâm Al-Mahdi) et ses désirs sont ce qu’on veut. Après cette étape, on appellera Dieu grâce à notre Maître du Temps et pas pour nous-mêmes et nos désirs. Parole divine révélée par la bouche du Prophète: «J’étais un trésor caché, je voulais être connu donc j’ai créé l’homme parfait pour être connu par ce moyen». Donc, on profitera de la réception de Dieu dans les Nuits de Décret, grâce à l’existence de l’Imâm Al-Mahdi (Que Dieu hâte la joie de sa venue).

  • Ansar Almahdi

Message numéro 4 de Ramadâ


La meilleure réception des invités du festin de Dieu, s’effectue dans la Nuit de Décret. Le recueil divin a été fait par la Révélation du Coran au coeur de Prophète Mohammad, le sceau des prophètes (Que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) et après lui, ce recueil s’exécutait par la Révélation annuelle au coeur des Imâms immaculés et maintenant au coeur de l’Imâm Al-Mahdi (Que Dieu hâte la joie de sa venue). Dans la Nuit de Décret où le meilleur recueil se fait, les anges reçoivent particulièrement l’Imâm Al-Mahdi et les hommes qui profitent de ce recueil grâce à lui, sont ceux qui agissent de telle manière, à l’époque de l’invisibilité de l’Imâm, comme s’ils le voyaient et le rencontraient. En effet, ils croient à l’imâmat (le pouvoir suprême dans la communauté musulmane) de l’Imam Al-Mahdi et attendent sa Parousie. (L’acte le plus accompli est l’attente pour la Parousie de l’Imâm Al-Mahdi). En proportion de leur croyance sur l’imâmat de l’Imâm attendu et leur attente pour sa Parousie, ils profitent des lumières de la Révélation du Coran et en fait grâce à leur connaissance et leur croyance, ils peuvent s’approcher à l’Hôte du festin de Dieu dans le monde de la souveraineté et le monde de la raison, tirer profit de son intermédiaire pour recevoir les vérités coraniques et aussi de son intercession auprès de Dieu. (Toutes les personnes à l’état de jeûne, se recueillent en proportion de leur degré dans le monde de la nature mais il y a beaucoup de différences entre ces deux cas). 

Dans la Nuit de Décret, les assoiffés de la connaissance divine, se désaltèrent, par la grâce de Dieu et l’intercession du Coran, d’une coupe qui contient la pluie de la miséricorde divine et qui se donne par l’Imâm Al-Mahdi aux croyants et ils se désaltèrent de sorte qu’ils ne soient plus assoiffés. (La dernière partie de la prière Nodbé). Ces croyants essaient de corriger leurs fautes et d’abandonner les passions charnelles. De plus, ils prient beaucoup pour que Dieu hâte la venue de Douzième Imâm et préparent, sincèrement, le terrain pour sa parousie et à la fin ils trouvent le soulagement, c’est-à-dire qu’ils entrent au festin de Dieu dans le monde de la souveraineté; c’est parce que l’Imâm attendu a dit: «Priez beaucoup pour que la parousie survienne plutôt, parce que dans ce cas, il y aura la consolation et l’élargissement pour vous aussi». Maintenant qu’est-ce qu’on doit faire? O musulmans! Les déterminations s’écrivent et se révisent dans la Nuit de Décret, donc dépêchez-vous. «Pour quoi ne se repentent-ils pas à Dieu, ne Lui demandent-ils pas pardon?» (La nourriture céleste/ 74) 

Il faut qu’on implore le pardon de Dieu, gémir au Seuil divin et prier sincèrement pour la parousie de notre Imâm (surtout dans la Nuit de Décret). Il n’y a plus de temps et dans quelques heures on va recevoir les décrétés de l’année prochaine. (Si Dieu le veut, on espère que sa Parousie se confirme et se signale et on sera prêt à côté de lui). Imam Sadjjâd a dit à Aboukhâled-é Kâboli : « Les gens qui habitent à l’époque de l’invisibilité de Douzième Imâm, croient son imâmat et prient pour lui, sont les meilleurs parce que Dieu Très-Haut, leur a donné une telle connaissance, qu’à l’époque de l’invisibilité, ils vivent comme s’ils rencontraient Imâm ». (Kamâl-ol-Din Sadough, vol.1, p. 320)

  • Ansar Almahdi

Message numéro 3 de Ramadân


L’abandon des passions charnelles est comme l’entrée du festin de Dieu dans le monde de la souveraineté. L’égoïsme est l’origine de toutes les passions charnelles. L’orgueil signifie s’occuper seulement de soi-même, volontairement ou involontairement, de sorte que les désirs, les tentations, les rancunes et les motifs envahissent l’âme de l’homme et il ignore les besoins des autres gens et les attriste. Un homme vaniteux méprise souvent les gens et les humilie à cause de l’indifférence et cela peut provoquer des désaccords dans la famille et dans la société. En effet, c’est à cause de l’égoïsme que l’homme néglige le droit des gens et leur cause les préjudices. Le Prophète de l’Islam (Que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) a dit: «Evitez la passion et l’envie parce qu’elles rendent l’homme aveugle et sourd». (Nahj-ol-Fasâheh: p. 573, 5753ème Hadith) Dieu Très-Haut a dit: «Fais du bien comme Dieu t’a fait du bien». (Le récit/ 77) 

Peut-être Dieu voulait nous enseigner par ce moyen, qu’Il nous a infiniment offert toutes sa grâce et sa bienveillance en tant que Dieu mais les gens, qui sont les créatures de Dieu, refusent généralement d’aider les autres, ne font pas attention aux autres hommes et ce sont seulement leurs intérêts qui semblent importants; cela montre clairement l’égoïsme qui est la racine de tous les désirs suggérés par l’âme inférieure. Il vaut mieux que dans ce mois béni, on demande secours de l’Imâm Al-Mahdi (Que Dieu Très-Haut hâte la joie de sa venue), qui est l’Hôte de ce festin, et qu’on essaie de penser, d’implorer le pardon de Dieu pour ce qu’on a fait auparavant et aussi d’abandonner l’égoïsme avant d’arrivée de la Nuit Décret. (si Dieu le veut)

  • Ansar Almahdi

Message numéro 2 de Ramadân 


La manière de la présence dans le festin de Dieu (le mois de Ramadân): 

Le festin de Dieu veut dire que par la réception du Coran, on peut arriver à la visite du Possesseur du Coran. Selon Imâm Khomeiny (le fondateur de la république islamique de l’Iran), sauf Prophète de l’Islam (Que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), personne n’a pu répondre à cette invitation divine comme lui; parce que l’invitation et l’exaucement ont plusieurs degrés. Le plus haut degré de l’exaucement est survenu pour le Prophète de l’Islam (Que le salut de Dieu soit sur lui et ses descendants) par la Révélation du Coran. Donc pour comprendre ce festin divin et pour pouvoir y entrer, il faut prendre exemple sur Prophète de l’Islam (Que le salut de Dieu soit sur lui et ses descendants) et traiter comme lui. «Vous avez en Prophète de Dieu le [plus] beau modèle [à suivre] …» (Les partis/21) Donc à la réponse de cette questionne que comment on peut arriver à la présence divine et à l’Eternel Bien-Aimé, il faut dire qu’on doit laisser de côté tout ce qui est en dehors de Dieu et il faut qu’on fasse attention à la Majesté divine pour que la lumière des Normes et des Attributs divins éclaire notre cœur et c’est pourquoi qu’il faut jeûner au mois de Ramadan: en abandonnant des passions et des plaisirs charnels, les prémisses de la présence dans le festin divin se procurent. La concupiscence est un obstacle qui existe dans le monde et par la nier on peut être préparé pour la Nuit de Décret. «Si tu comprends la jouissance de quitter les passions et les plaisirs, tu ne jouiras plus des plaisirs terrestres». 

Le festin divin dans trois mondes: 1- le festin dans le monde d’Ici-bas, par l’abandon de la concupiscence et des plaisirs charnels (comme boire, manger, dormir,…) 2- le festin dans le monde archétype intelligible, par l’abandon des tentations et des plaisirs imaginatifs (comme l’égoïsme, l’orgueil, l’envie, la peur). 3- le festin dans le monde de la Raison par l’abandon des tentations et des plaisirs intellectuels (comme le doute et le soupçon sur les croyances religieuses). A mainte fois, il y a des personnes en état de jeûne qui n’ont pas encore quitté les plaisirs charnels et pendant toute la journée, ils les regrettent et réciproquement, il y a des musulmans qui ne peuvent pas jeûner à cause des raisons religieuses mais ils ont abandonné tous les plaisirs charnels de bon cœur et ils sont dans le festin de Dieu. Ce festin béni est indescriptible pour les gens de la connaissance et de la perfection; dans ce degré, l’invité et l’Hôte se réunissent et c’est le degré de l’absorption (de l’individu) en Dieu.

  • Ansar Almahdi

Message numéro 1 de Ramadân 


Festin de Dieu (Ramadân):

C’est quel festin? Dieu a fait un festin à l’occasion de Ramadân, pour le Prophète de l’Islam (Que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), les saints Imâms et dans le temps présent pour l’homme parfait, l’Imam Al- Mahdi qui est le Maître du Temps, avec la meilleure réception et la grâce divine ou bien la révélation du Coran qui s’effectuait graduellement la plupart du temps au mois de Ramadân mais elle s’est achevée en une fois dans la Nuit du Décret: « [Ces jours sont] le mois de Ramadân pendant lequel (à la Nuit de Décret divin) fut descendre le Coran pour guider les hommes, pour montrer clairement le bon chemin et (comme le critère du) discernement». (La vache/185) «Nous l’avons fait descendu en la Nuit du Décret». (Le décret/1) 

Les pieux fidèles profiteront spécialement dans ce mois, du Coran et aussi de l’intérieur ésotérique du Coran ça veut dire de l’Imâm Al-Mahdi, le Maître du Temps qui nous accueille lui-même. Mais si on veut profiter de bénédictions de ce mois, il faut qu’on abandonne les plaisirs terrestres et comme les oiseaux il faut qu’on renonce à la Terre pour voler. Le jeûne, la veillée et l’abandon des péchés nous aident à parcourir ce chemin spirituel. Si on veut faire un pas pour la manifestation universelle du festin divin, il faut que chaque moment, on se rappelle de l’Imâm attendu avec la connaissance.

  • Ansar Almahdi